Nous voici à Georgetown !

George Town, Malaisie le 04/02/2012

 

Œuvre contemporaine d’un artiste asiatique intitulée ``merde, chus pas capable de recharger mon ordi``,

On remarque la finesse de l’approche et le judicieux choix des matériaux: tupperware, dock tape, boîte de tic Tac, et dépliant touristique. On ne peut qu’être subjugué par cette œuvre phare de la période post-colonialiste de Georgetown.

 

Nous sommes arrivés à Georgetown, l’ancienne capitale de la Malaisie à l’époque coloniale (néerlandaise?).  Ce fut une grosse journée et nous sommes arrivés vraiment crevés!  Il fait très chaud (35 degrés?), alors dès qu’on se promène un peu avec nos deux sacs à dos (40-45 lbs), ça prend beaucoup d’énergie!

 

Durant le trajet, l’autobus s’arrête à quelques reprises et on peut alors se restaurer un peu…  Il y a toujours des trucs intéressants à manger; hier, nous avons fait provision d’ananas, de mangues, de bananes et de cacahuètes grillées!  Miam!

 

Nous nous sommes rendus à notre Guesthouse en taxi avec nos deux amis Italiens, Michello et son père, Marcello.  Ils sont installés pas loin… Nous avons une chambre très propre en plein centre-ville, mais il ne restait plus de clim, alors on se débrouille avec un ventilo.  Nous sommes au Star Lodge et notre chambre nous coûte 50 Myr (ringgits) par nuit (17$).

 

Georgetown est une assez grosse ville, mais on s’y sent très bien!

Il y a tellement à voir : des temples, des boutiques, des petits restos, des stands de bouffe, il y en a partout! Hier, nous nous sommes payés un petit tour de ville en vélo (c’est quoi le nom?)

avec un chauffeur qui nous promène. Rickshaw?  À vérifier…

Il y a un temple tout illuminé le soir, c’est vraiment féérique!

Par contre, nous avons vu beaucoup de mendiants, la misère est très présente ici.  Il y a des hommes âgés qui attendent quelques sous, écroulés par terre dans la saleté. Nous avons vu un homme qui avait une jambe complètement dans le mauvais sens et un autre qui avait une jambe minuscule qui pendait de son short.  C’est difficile à voir, ça nous bouleverse en un clin d’œil et on vit plusieurs petits chocs de ce genre à chaque jour, surtout dans les grandes villes.

 

En soirée, nous sommes tombés sur une immense place à 5 minutes de notre Guesthouse et il y a là une trentaine de petits restaurants de tous les pays, miam! Nous avons goûté à des dumpling chinois, mais le goût était très prononcé.  Au centre de la place, il y avait un spectacle où de jeunes chanteuses nous présentaient quelques succès américains, pas si mal…. 

 

Aujourd’hui, nous visitons Georgetown, il y a un quartier chinois et un quartier indien qui valent le détour. J’aimerais bien manger dans un resto indien ce soir!

 

Bisous à tous! On pense à vous…     

 

 

 

 

Commentaires

 Mégan Sarrazin
Papa, ton oeuvre contemporaine... Ce n'est pas celle qui t'est tombée sur la tete en pleine nuit ? Ha!ha!ha! Oups...
 Sandrine
Ha ! Ha ! Moi je m'occupe du yéti à Warwick !
 Marina
Je t'aime Janick, j'aime beaucoup tes photos, surtout celle du bisou de Meg au papillon !
 Guillaume
As-tu aimé ma carte Janick ? Tes photos sont très belles !
 Jozée
Ce ne serait pas plutôt loeuvre d'un artiste québécois très bricoleur ?
 Kim-Renée
Wow ! Très esthétique l'oeuvre contemporaine. Tiens, ça me donne des idées de projets.
 Loulou
Janick, la ballade que vous avez fait, c'est en cyclo-pousse. Bonne route!!! xx
 Daniele
c est vraiment le fun de suivre votre voyage...que Megan vit une belle experience avec son papa,merci pour toutes les photos!!! Daniele



Autres récits de voyage

Autres Recits en Malaisie